• AU PLAN POLITIQUE
  • AU PLAN ECONOMIQUE
  • AU PLAN SOCIAL

La recherche des solutions aux problèmes du monde du travail passe nécessairement par le dialogue social qui nécessite la paix. Le contexte actuel de la guerre que traverse le pays constitue un obstacle à la promotion sociale des intérêts des masses laborieuses. La paix passe au premier plan de toutes les préoccupations elle doit se faire par la diplomatie et non par les armes, car avec la guerre et les conflits, le développement s’éloigne de plus en plus de nous. Entre autre solutions, i y a lieu d’envisager principalement :

AU PLAN POLITIQUE

- L’application des accords de Lusaka après certaines modifications et le dialogue sociale inter-congolais, devant déboucher rapidement sur une réconciliation nationale inconditionnelle et sincère
- La mise en place d’un cadre juridique institutionnel démocratique
- La libéralisation réelle des activités des partis politiques
- L’organisation des élections transparentes
- La consolidation de la paix
- La nette séparation des trois pouvoirs traditionnels d’un Etat moderne
- La mise en place des institutions démocratiques élues

AU PLAN ECONOMIQUE


- La création d’un conseil économique et social ;

- La mise en place des politiques et de programmes concertés visant :
- La création d’un conseil monétaire ou la caisse d’émission (le financement considérable de l’Etat par la Banque Centrale qui est la cause principale de l’inflation) ;
- La réglementation efficiente du commerce des matières précieuses, visant notamment le contrôle de rapatriement des devises et l’arrêt de la fraude ;
- La mise en œuvre d’un cadre des investissements favorisant l’arrivée des investisseurs étrangers.

AU PLAN SOCIAL

- La prise en compte des recommandations qui sortiront de la présente 29ieme session du Conseil National du Travail ;
- La réhabilitation de la Commission des salaires et des prix prévues par le Code du Travail et la participation concertée des partenaires sociaux à la prise des décisions affectant les conditions de vie des masses laborieuses ;
- La révision du barème fiscal actuel qui est préjudiciable aux travailleurs ;
- La prise en charge par l’Etat du transport en commun ayant une incidence directe sur le vécu quotidien des populations ;
- La réhabilitation des infrastructures routières ;
- L’élaboration d’une réglementation de bail permettant d’harmoniser les relations entre bailleurs et locataires ;
- Réhabilitation des infrastructures de santé et leur approvisionnement régulière en produits pharmaceutiques favorisant leur accessibilité à toutes les couches sociales ;
- La reprise en charge par l’Etat de l’éducation nationale avec comme objectifs la gratuité et la réforme des programmes.

  • LES DROITS DE L'AGENT

    samsoft

  • Contenu

    Aliquam neque lectus, vehicula id urna vitae, pellentesque euismod nisi. Vestibulum quis vulputate turpis. Duis eleifend, magna in venenatis varius, odio turpis auctor nisl, nec congue elit augue et mauris. Vestibulum nibh lorem, lacinia vitae lacus sollicitudin, vehicula sagittis nunc. Nam lacus nunc, porta vitae tristique sed; euismod ut justo. Nulla placerat turpis quam, ut rhoncus nulla rhoncus eget.